Bien préparer l’ouverture de son magasin bio local

Vous êtes décidé et souhaitez ouvrir votre magasin de produis locaux Bio ? Vous vous posez alors, sans aucun doute, de nombreuses questions pour bien démarrer votre nouvelle activité. Voici quelques informations pour bien préparer l’ouverture de votre boutique Bio et réussir votre challenge.

Se préparer au mieux en amont

Tout le monde n’a pas obligatoirement le sens du commerce, et si tel est votre cas, mieux vaut alors envisager de suivre différents stages (ou formations) avant de vous lancer. Vous pouvez aussi reprendre vos études et passer un CAP. Vous avez alors le choix entre plusieurs filières : vente de produits alimentaires spécialisés, primeur, commerce, vente et conseil…

Il est aussi impératif de choisir un statut juridique adapté à vos exigences. Cette étape est indispensable, car selon le statut choisi vous aurez différents avantages et obligations.

Trois statuts sont proposés. Vous pouvez opter pour le statut SAS. Toutefois, les charges sociales restent très élevées. La SARL peut aussi vous convenir. La création est simplifiée, mais il faut au minimum être deux personnes associées pour pouvoir ouvrir votre magasin sous ce statut. Dernier choix possible, le SASU peut poser problème si vous souhaitez intégrer un associé par la suite. Ces deux statuts sont parfaits si vous avez pour ambition d’ouvrir un magasin de taille importante. Il est aussi possible de devenir auto-entrepreneur et d’ouvrir son magasin. C’est alors une bonne solution si vous souhaitez un petit local, mais ne devez pas dépasser 176 200 euros de CA.

Faire les démarches appropriées

Bien préparer l'ouverture de son magasin bio localVous devrez vous adresser à la Chambre des Commerces et de l’Industrie pour débuter votre activité commerciale. Ce centre pourra répondre à toutes vos demandes concernant le statut à choisir, par exemple. Si vous avez opté pour le statut d’auto-entrepreneur, les démarches sont très simples et se font en totalité sur internet. Les autres statuts imposent un enregistrement au Registre du Commerce et des Sociétés et la rédaction de statuts.

Mais avant de passer à cette étape, il faut trouver le nom de votre magasin Bio. Et cela n’est pas si anodin que cela. Il doit naturellement être attractif, mais surtout ne pas reprendre le nom d’une société déjà existante. Vous pouvez alors vous rendre sur le site de l’INPI pour vérifier que le nom est libre.

Il est aussi indispensable d’assurer son magasin. L’assurance multirisque professionnelle et la RC Pro sont fortement recommandées. La mutuelle entreprise est, quant à elle, obligatoire tout comme la prévoyance d’entreprise et l’assurance auto.

Ouvrir un magasin Bio ne peut pas se faire sur un coup de tête. Plusieurs obligations doivent être respectées : les règles d’hygiène, le respect des normes de sécurité (accessibilité, incendie…), l’affichage des prix ou encore faire une déclaration auprès de l’Agence départementale Bio. Il faut aussi naturellement veiller au respect strict des différentes réglementations du domaine du Bio. Plusieurs contrôles seront réalisés.

Il ne faudra pas non plus omettre d’ouvrir un compte bancaire au nom de votre société.

Avoir tout ce qu’il faut pour ouvrir son magasin Bio

Première chose à avoir : le budget. Il faut acheter ou louer le local, les éléments indispensables comme les rayonnages, les vitrines frigorifiques, la caisse enregistreuse et des solutions de paiement adaptées, les sacs pour que vos clients emportent leurs courses… et bien sûr les produits que vous allez vendre. Optez pour des produits de qualité qui fidéliseront votre clientèle. Il vous faudra contacter tous les acteurs du domaine pour obtenir les meilleurs prix. Vous pourriez aussi avoir besoin d’un système de vidéosurveillance pour éviter les mauvaises surprises. À ce jour, vous devrez aussi prévoir toutes les protections anti-covid (protection plexiglas, borne gel hydroalcoolique…). N’oubliez pas non plus le matériel de nettoyage pour que votre magasin soit toujours impeccable.

Bien préparer l'ouverture de son magasin bio localVous devrez de préférence faire un business plan et déterminer avec précision ce que vous allez vendre. Renseignez-vous sur ce qui se vend bien dans votre région. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver des clients. Vous pouvez aussi opter pour des produits plus rares à condition qu’ils soient recherchés. Une étude du marché local est alors indispensable.

Et bien sûr, avoir le local où sera placé votre magasin est incontournable. Il faudra alors envisager un espace de vente, mais aussi un espace de stockage pour entreposer vos stocks. Privilégiez les lieux de passage pour voir des clients pousser votre porte. Si vous êtes totalement isolé, vous ne verrez que les puristes qui peuvent parcourir de nombreux kilomètres pour acheter leur salade Bio (ne rêvez pas, peu le feront).

Vous devrez encore penser aux aides qu’il vous faut. Vous ne pourrez pas être toujours présent ? Vous devrez alors embaucher un salarié pour s’occuper de votre boutique. Vous pouvez aussi avoir besoin d’un comptable qui interviendra régulièrement ou plus ponctuellement. Vous pouvez encore avoir besoin d’un personnel pour la manutention.

En règle générale, il fait compter au minimum 150 000 euros pour ouvrir son magasin Bio.

Une fois tout cela acquis, vous devrez aussi préparer votre magasin à accueillir les clients. Il doit être bien agencé et agréable. Vous devrez sans aucun doute tester l’agencement du lieu avant de trouver le bon.

Leave A Comment