Les erreurs à éviter lors de l’agencement de votre magasin

La dernière étape avant l’ouverture d’une boutique demeure l’agencement de votre espace. En fonction du secteur d’activités, cela peut s’avérer être un véritable casse-tête. Pour les non-initiés, ce qui s’apparente à une excellente idée peut se transformer en mauvaise expérience. L’agencement exige une maîtrise de certaines bases, même si la créativité joue un rôle fondamental. Nous vous proposons de découvrir quelques erreurs à éviter dans cette phase ultime avant l’ouverture aux clients.

Pourquoi soigner l’agencement de votre magasin ?

Pour débuter, voici quelques conseils de base pour garantir une bonne expérience client et capter un flux.

Soigner l’entrée et la vitrine de son magasin

L’agencement d’une surface de vente n’est pas à prendre à la légère. Cette phase est déterminante pour réussir l’expérience de vente de vos clients. Un mauvais agencement peut empêcher vos prospects de concrétiser leur achat, voire pire, les dissuader d’entrer dans votre boutique.

Dans un premier temps, songez à soigner l’entrée de votre magasin. Elle doit être accueillante et surtout propre. Vous devez susciter l’envie de pénétrer dans votre commerce pour y découvrir vos services, vos produits. Les vitrines d’un point de vente sont essentielles. Elles ont pour but de présenter votre marchandise, mais surtout de capter l’attention. Elles doivent attirer ! Dans l’idéal, un véritable phénomène d’attraction devrait s’opérer pour capter votre clientèle potentielle et celle qui, passant devant vos vitrines, n’avait pas l’intention première d’entrer dans votre commerce.

Les erreurs à éviter lors de l'agencement de votre magasin

Si vous disposez de plusieurs points d’entrée, il est important de signaler comment s’opère l’accès à votre boutique. Un client qui ne comprend pas comment faire pour accéder à votre commerce risque de se détourner. Songez combien il peut être humiliant de se retrouver face à une porte qui ne s’ouvre pas. Dans ce cas, balisez la façade de votre magasin pour aider le client.

La mise en valeur de vos produits et l’expérience caisse 

L’organisation des produits dans les rayons est essentielle. Les clients doivent facilement pouvoir trouver ce qu’ils recherchent. L’utilisation d’un balisage clair est la meilleure solution. Utilisez plusieurs étagères pour séparer les produits de différentes familles.

L’expérience de paiement est aussi importante que les autres étapes du parcours d’achat. Aménagez convenablement votre zone d’encaissement avec notamment un éclairage suffisant. Songez qu’un espace sombre et encombré pour réaliser un paiement n’est pas propice mentalement. Par ailleurs, il ne suffit pas d’énoncer à voix haute le montant total de la transaction. Votre client doit pouvoir lire celui-ci.

Découvrez maintenant les erreurs à ne pas commettre dans l’agencement de votre magasin.

Négliger de mettre en avant vos « produits phares » 

L’aménagement de votre boutique doit correspondre à l’image de marque de votre enseigne, que vous soyez franchisé ou indépendant. Prenez bien soin de sélectionner des matériaux, un éclairage, des tons et un mobilier en relation avec cette image. Sur cette « scène », vous devez mettre en avant vos produits dits « phares ». Ils représentent vos meilleures ventes et sont l’objet de votre succès.

Après quelques semaines de vente, vous devez analyser quels sont ces produits « best-sellers » pour les mettre en avant dans votre commerce. Il sera important de les valoriser en les positionnant aux bons emplacements. Cela peut être en vitrine et/ou à l’entrée de votre magasin. Les clients doivent pouvoir identifier rapidement comment se procurer ces produits. Songez particulièrement à l’éclairage.Les erreurs à éviter lors de l'agencement de votre magasin

Ces produits doivent être à hauteur des yeux, donc placés ni trop haut ni trop bas. Pour une expérience d’achat réussie, mettez-vous à la place du client et balayez visuellement, depuis l’entrée du magasin, votre zone de vente pour déterminer si vous identifiez rapidement le positionnement de vos produits phares.

Créer un espace qui n’est pas praticable 

L’esthétique d’un espace de vente est essentielle. Toutefois, l’agencement ne doit jamais se faire au détriment de la circulation de votre clientèle au sein de la zone de vente. Il s’agit d’abord de principes de base pour la sécurité, mais également afin de garantir une expérience d’achat optimale. La circulation doit être fluide. Les rayons suffisamment écartés pour permettre aux clients de prendre du recul pour embrasser visuellement l’ensemble.

Ne remplissez pas non plus vos rayons pour qu’ils débordent. Une profusion de marchandises n’est pas synonyme d’ordre. Il est important de bien espacer vos produits. Les étagères doivent respirer et chaque produit doit être visible facilement.

Négliger la digitalisation du paiement

Vous n’avez plus le droit de manquer la digitalisation de l’expérience de paiement au sein de votre commerce. Vous devez impérativement accepter les paiements par carte bancaire. Même si la location d’un terminal bancaire représente parfois un certain investissement, n’hésitez pas à solliciter plusieurs banques ou établissements spécialisés pour trouver une solution moins chère. Vous ne pouvez pas faire l’impasse sur ce moyen de paiement. Par ailleurs, votre terminal bancaire doit absolument prendre en chargement le paiement sans contact et via smartphone. Il est impossible de se passer de cette technologie.

L’accès et l’agencement de votre boutique sont la clé de votre succès. Tous les points que nous avons évoqués sont essentiels. Il en existe d’autres sur lesquels vous pouvez appuyer particulièrement comme soigner l’ambiance sonore et l’expérience olfactive. Rien n’est à négliger dans l’expérience client.

Leave A Comment